L'âge citoyen

Trois-Rivières, le 17 septembre 2018,

la Table de concertation des aînés et des retraités de la Mauricie avait le plaisir de recevoir

Jean Carette

Jean Carette, né en Algérie, docteur en sociologie, il a fait ses études à la Sorbone et à l’UQAM. Bientôt octogénaire, il a fait carrière à l’UQAM où il continue d’enseigner. Spécialiste en gérontologie, il est l’auteur de plusieurs livres, dont L’Âge citoyen et À chaque jour suffit sa joie, et fondateur du mouvement Espaces 50+.

Jean Carette nous propose, avec insistance, l’idée que nous sommes nés pour changer le monde, pour améliorer sans cesse nos sociétés, pour refonder en permanence l’avenir, et que cette responsabilité croît avec l’âge, c’est là que réside notre bonheur, individuel et collectif.

Dans la préface de son livre L’Âge citoyen, le cinéaste Fernand Dansereau
écrit : « Aux personnes vieillissantes, Carette propose, comme antidote aux pertes et aux tentations dépressives, qu’elles s’oublient un peu et travaillent à rester engagées par rapport aux besoins des autres. Du moins, tant qu’elles en auront la force et même au-delà. » Tout le contraire du discours catastrophiste qu’on lit dans les journaux qui ponctuent leurs textes de la sempiternelle phrase « À cause du vieillissement de la population, on ne peut pas... ». Ce livre donne envie de vieillir, dans la sérénité, dans l’activité, dans l’engagement et même avec passion, retrouve-t-on dans les chroniques de Jacques Fournier.