Des écrans pour nous libérer ou nous rendre esclaves ?

Le 20 février 2017, à Trois-Rivières, 
Jacques Brodeur
était l'invité de la Table de concertation des aînés et des retraités de la Mauricie.

Monsieur Brodeur a enseigné l’éducation physique pendant plus de 30 ans.
À sa retraite, il a créé un sport extrême bizarre : il propose à des enfants et à des adolescents de jouer à fermer les écrans, et ce, durant 10 jours. Son implication dans ce domaine ne date pas d’hier. Déjà en 1995, il rédigeait le mémoire de la CSQ
déposé aux audiences du CRTC sur la violence à la télévision canadienne : « Nous récolterons demain ce que nous cultivons aujourd’hui chez nos enfants ». Depuis 2002, il a siégé à plusieurs reprises au Conseil d’administration de l’Action Coalition for Media Education. En avril 2003, il crée et coordonne le « DÉFI de la DIZAINE sans télé ni jeu vidéo ». Depuis ce temps, le DÉFI a été repris dans plus de 400 écoles du Québec, de l’Ontario, du Manitoba, des États-Unis, et depuis 2008, dans de nombre
uses écoles de France.

Partie 1

Partie 2

Pour poursuivre la réflexion...

  1. TV lobotomie - La vérité scientifique sur les effets de la télévision, Michel Desmurget, Éditions Max Milo.
    Michel Desmurget est docteur en neurosciences et chargé de recherche au CNRS pour le centre de neuroscience cognitive de Lyon.

  2. Les bilans du Défi 10 jours sans écrans Edupax

  3. Internet rend-il bête ?, Nicholas Carr, Éditions Robert Laffont.