Trucs et astuces pour favoriser notre autonomie à domicile
et celle de nos proches

Le 7 novembre 2017, à Trois-Rivières, 
Martine Brousseau, Marilyne Leblanc et Marie-Michèle Lord
étaient les invitées de la Table de concertation des aînés et des retraités de la Mauricie.

 

 

 

                                                         Rendue possible grâce au soutien financier de   

Des ergothérapeutes abordent des trucs et astuces pour favoriser l’autonomie à domicile pour vous et vos proches. À la lumière des récents développements des connaissances et des résultats de recherche, l’autonomie est abordée sous divers angles. Dans un premier temps, des informations sur ce qui fait qu’un lieu de vie soit sécuritaire sont présentées. Aussi, des résultats d’une étude terrain s’adressant aux proches aidants exposent comment un aîné peut conserver ses capacités physiques tout en étant soutenu par un tiers (soit un proche aidant, un travailleur de répit ou un bénévole). Les défis de ce soutien sont énoncés et des solutions proposées. Finalement, des explications sont données quant à la façon de concevoir ses occupations (activités qui donnent du sens à la vie) et leur lien avec le maintien de l’autonomie. Des études récentes ont montré que lorsqu’une personne devient consciente de l’apport de ces occupations sur sa santé, celle-ci se maintient plus longtemps. Les personnes alors concernées sont mieux équipées pour faire face aux nombreuses micro-transitions occupationnelles. « Nos occupations changent au fil des ans, on ne fait pas toujours les mêmes choses et surtout, on n’en ressent pas le même engouement et la même satisfaction ». Y faire face est nécessaire pour favoriser notre autonomie à domicile et celle de nos proches.