La rémunération des médecins, en avons-nous pour notre argent?

Le 12 septembre 2017, à Shawinigan, 

Guillaume Hébert

était l'invité de la Table de concertation des aînés et des retraités de la Mauricie.

Même si le nombre de médecins par habitant au Québec est supérieur à la moyenne canadienne, le dernier rapport du Commissaire à la santé et au bien-être, M. Robert Salois, déposé en juin 2016, concluait que les urgences du Québec affichaient la pire performance du monde occidental. Dernier rapport… le poste de Commissaire à la santé et au bien-être ayant été par la suite aboli...
Au Québec, 21 % du budget dédié à la santé et aux services sociaux sont consacrés à la rémunération des médecins.

Nous avons demandé à M. Guillaume Hébert de nous éclairer sur la situation.

Monsieur Hébert, chercheur à l’IRIS (l’Institut de recherche et d’informations socioéconomiques) a fait ses études à l’Université du Québec à Montréal,à la Universidad del Salvador de Buenos Aires (Argentine) et à la Pontifícia Universidade Católica de São Paulo (Brésil).

Partie 1

Partie 2

Réponses aux questions

Pour poursuivre la réflexion...

  1. L'allocation des ressources pour la santé et les services sociaux au Québec, Guillaume Hébert, Minh Nguyen, Jennie-Laure Sully, 01-2017;

  2. La rémunération des médecins québécois , Guillaume Hébert, 06-2016;

  3. Les médecins québécois au goulag? (1re partie) , Guillaume Hébert, 06-2017;

  4. Médecins québécois et goulag (2e partie) , Guillaume Hébert, Anne Plourde, 07-2017;

  5. CLSC ou GMF ? Comparaison des deux modèles et impact du transfert de ressources, Anne Plourde, 05-2017.